Les dessous du fil… Août 22 #3 — OONA Home

Les dessous du fil… Août 22 #3

L’association du mois : Sage & Tealblue

Sentez la mer, sentez le ciel. Laissez votre esprit s’envoler comme si l’été n’en finissait jamais.
Loin d’avoir défait nos bagages, chez OONA nous sommes empreints de côtes sauvages.
De l’île d’Yeu à l’île d’Ouessant, du cap Ferret à Guétary, notre cœur bat au rythme des embruns…marins.
Restez ici sel au creux des cheveux mêlés, fraîcheur du premier bain du matin, douceur de la terrasse en bois flotté.
Gardons pour un moment encore ces grains de sables collés, l’envie d’assaisonner nos mets de sauge ou de laurier.

Regarder les ombres passer et relativiser.

C’est le moment d’en profiter. De s’essayer à l’aquarelle, de ressortir ses pastels,
de s’inspirer des reflets du Pacifique ou d’une mosaïque.
C’est le vœu que nous formulons avec notre mariage sage – tealblue aux allures d’Atlantique sauvage.

Profitez, l’été ne fait que s’étirer

La news du mois : OONA Home et pieds-nus

Entre Esther, créatrice de la boutique Pieds-Nus à Paris, et Géraldine. Une évidence.
Le même état d’esprit, le même goût pour la liberté. L’amour des couleurs, des matières, des étoffes, et l’idée d’assortir, mélanger, choisir…
Entre OONA et Pieds-Nus, des airs de vacances, et d’insouciance.
Une invitation aux voyages, à la nature et à la découverte de nouvelles nuances…
qu’OONA Home développe spécialement pour ce point de vente.

 

Pieds-nus Paris – 50 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris
Pieds-nus St Rémy – 14A Bd Mirabeau, 13210 Saint-Rémy-de-Provence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une histoire de vert

Une couleur que certains adorent et d’autres haïssent. Pourquoi ? C’est l’histoire qu’OONA Home vous raconte aujourd’hui.
Histoire d’une couleur naturelle et paradoxale. Rebelle.

D’origine latine, viridis, le vert héro de notre histoire, s’appelait en réalité « verd » en ancien français. Dans l’Europe post-classique et au début de l’Europe moderne, le vert s’associe à la richesse, aux marchands, aux banquiers. Le rouge lui était pour la noblesse.
La Joconde de Léonard de Vinci et la Chambre des Communes britannique : vert.
La chambre des Lords : rouge. Facile non ?
Le vert aime les cultures et traditions. Celles de l’Irlande et de la culture gaélique.  Celles de l’Islam aussi. Représentant la végétation luxuriante du paradis et la bannière de Muhammad, il se retrouve sur la plupart des drapeaux de pays musulmans.

Revenons-en à aujourd’hui, le vert, un symbole évident…et un autre, un peu moins ! Couleur instable et difficile à maîtriser, il est le symbole même de la nature. Jusque-là on ne vous apprend rien. Couleur des végétaux, notre esprit l’associe à tout ce qui est jeune, vigoureux et frais. Une couleur froide donc, que l’on associe pourtant au printemps, à l’espoir, à la chance …à la fortune. Voyez plutôt : la green card, le dollar, le tapis de jeu au casino, un trèfle à 4 feuilles n’ont-ils pas le vert en commun ? Un nom, un adjectif, il aime la double casquette. Vous reprendrez bien un peu de sauce verte pour votre salade verte accompagnée d’haricots verts…avant une glace de pommes vertes !

Le vert est partout…et c’est parfois étonnant. Illustration. As du jardinage vous avez la main verte, golfeurs vous tentez des prouesses sur les greens, au bout du rouleau vous vous mettez au vert et envoyez vos petits en classes vertes. Alors forcément, pour les écologistes se sera…le vert. Idem pour les produits verts, les produits cosmétiques respectueux de l’environnement. Un procédé marketing qui a un nom : greenwashing ! Bien vu, car si l’on y pense, autrefois, ne lavait-on pas plus blanc que blanc… ?

Mais le vert c’est aussi la sécurité. Feu vert, feu de tribord, croix de la pharmacie, aucun danger à l’horizon. Paradoxal, étant donné que c’est également la couleur de la maladie et de la mort ! La preuve ? Avoir le teint vert, être vert de peur, ou encore de jalousie. Ne pas porter de vert sur scène, pour ne pas mourir tel Molière en habit vert. En revanche, l’habit de nos académiciens est lui peut être vert pour leur laisser une chance de rester Immortels…

Alors oui, le vert est versatile et…fantastique. Vert comme les fées, sorcières, lutins, génies des bois et des eaux. Comme les super-héros et les Martiens, grands et petits hommes verts. Mais c’est surtout une couleur apaisante, qui depuis belles lurettes se voit recommandé pour les papier peints, l’intérieur, la chambre à coucher. Celui d’OONA Home, nous l’avons voulu doux et enveloppant comme un éternel printemps

 

 

Histoire d’un savoir-faire : la teinture

Après vous avoir parlé du Garment Dying le mois dernier, OONA Home ne recule devant rien…et vous immerge dans le monde la teinture.
Vous savez comment ça marche ? Pas si sûr…

A l’origine, la teinture est un procédé utilisé pour ennoblir un textile en lui apportant de la couleur. Un traitement en quelques sortes, qui consiste à appliquer un coloris précis sur un support constitué de fibres. Contrairement aux encres déposées en surface pour l’impression textile, le colorant de teinture, lui, imprègne la matière traitée en profondeur. Résultat ? Le textile est coloré durablement, de façon homogène, dans toute sa longueur et son épaisseur.

Jusque-là vous suivez ? Alors allons un peu plus loin…en vous parlant du principe de la synthèse soustractive des couleurs. Comme n’importe quel objet, un colorant textile absorbe certaines radiations lumineuses et réfléchit les couleurs complémentaires. Mais encore ??! Plus simplement, le principe de synthèse soustractive des couleurs est appliqué pour obtenir une nuance de colorant. Les trois couleurs primaires (bleu cyan, rouge magenta et jaune) sont mélangées en proportions variables et permettent de composer toutes les nuances. Voilà le procédé sur lequel repose en réalité la palette de couleurs du cercle chromatique dont OONA Home vous parle souvent.

La société Pantone, vous connaissez ? Eh bien c’est elle qui a créé et normalisé des nuanciers de couleurs spécifiques pour l’industrie textile : vêtements, linge de maison, décoration… La gamme Pantone for Fashion and Home donne le ton grâce à un répertoire de plus de 2 600 coloris sur la percale de coton.

OONA Home illimitée.

 

Le coup de ❤️ de Géraldine

 

Puisque l’un des couleurs de cet été est le vert, Géraldine voulait vous parler d”Elisa et Max. Un couple, un duo d’artistes photographes, deux baroudeurs un brin rêveurs. Et les créateurs d’une petite pépite de blog ici → bestjobers 

Jaloux, nous ? Jamais … Mais … pour vous donner une idée, ils parcourent la planète, font des photos de dingue et donnent des recommandations à tomber. Ils éditent aussi leurs propres livres de voyage. Et pour parfaire le tout, ils sont Lyonnais comme Géraldine, alors forcément ;-). Nous ne pouvons qu’être fans !
Toujours pas convaincus ?
Jetez plutôt un œil aux paysages aux couleurs d’OONA Home dans le Jura : https://www.bestjobersblog.com/montagnes-du-jura-que-faire-en-ete/

 

Aucun commentaire

Donner un avis

Icone confirmation ajout panier
a été ajouté au panier !

Vous aimerez surement :

Retour à la boutique Aller au panier